5 raisons (non-religieuses) de choisir l’abstinence

Je n’ai plus de relations sexuelles depuis 6 mois. Au départ, ce n’était pas un choix mais ça l’est devenu au fur et à mesure. J’ai extrêmement mal vécu ma dernière rupture et j’ai entamé un long travail d’introspection pour finalement choisir d’arrêter d’avoir des relations sexuelles (et ce, pour une période indéterminée).

 

Mon ex-copain m’a quittée de manière très abrupte. Je suis restée en état de choc pendant longtemps. Je lui ai demandé des explications et je lui ai supplié d’être honnête. Mais je n’ai trouvé aucunes de ses réponses satisfaisantes. Ses explications ne m’ont pas permis de comprendre ou d’accepter cette séparation. J’ai vraiment été déprimée et j’ai perdu pas mal de poids. J’ai ensuite, décidé de démarrer une psychothérapie. C’est à partir de là, que je me suis rendue compte que l’une des clés de mon bien-être pouvait être l’abstinence. Dans cette article, je vais vous lister 5 bonnes raisons de choisir ce mode de vie à contre-courant.

1)Investir son énergie dans d’autres domaines 

Etre abstinente me force à investir mon temps et mon énergie dans d’autres aspects de ma vie. Je prends beaucoup plus de temps pour ma famille, mes centres d’intérêts, mes amis… Il est plus simple de me concentrer sur moi-même lorsque je suis seule et que lorsque je suis en couple. 

2) Protéger son cœur et son ego
Je trouve que les relations sexuelles exposent à trop de blessures émotionnelles. On risque vraiment de se brûler les ailes et le jeu n’en vaut pas toujours la chandelle. Certains de mes ex-amants ont profité de moi pour ensuite m’abandonner. Lorsqu’on couche avec quelqu’un et qu’on s’attache à la personne…Il devient ensuite difficile de trouver le courage de mettre fin à cette relation aux bases malsaines.

3) Avoir plus de contrôle sur son corps
Notre corps est précieux et adopter un mode de vie sain permet d’en prendre soin. Pourtant, il est très rare d’entendre les gens parler d’abstinence lorsqu’on évoque le « healthy lifestyle ». Pourtant, le lien entre les deux me semble évident car les relations sexuelles exposent toujours à des risques :
– celui de tomber enceinte
– celui d’attraper une IST
Et la meilleure protection contre tout ça, c’est l’absence de prise de risque. Les autres outils de prévention (préservatif, contraception) n’apportent qu’une protection partielle et peuvent être mauvais pour la santé sur le long terme.

4) Mon corps, mon choix

Il est vrai que l’abstinence des femmes a trop souvent été une exigence du patriarcat. La révolution sexuelle a permis de défaire cette domination sur nos corps et aujourd’hui, on a le choix de faire ce qu’on veut… On peut même observer une injonction contraire à avoir une vie sexuelle très riche dans la presse féminine…
Pourtant, je trouve qu’il peut y avoir une perspective féministe dans le choix de l’abstinence. Ne pas avoir de relations intimes, c’est une façon de protéger son corps de femme et d’avoir plus de contrôle sur celui-ci. Puisque personne ne peut y toucher, personne ne peut nous mettre en danger. Dans la phrase « mon corps, mon choix », on oublie souvent de mettre en avant celles qui ont choisi de ne pas avoir de relations sexuelles, que ce soit pour des raisons religieuses ou à cause de leur orientation sexuelle. Il est primordial de ne pas juger les choix des femmes, en les traitant de frigide ou de prostituée.

5) Sortir avec des personnes, tout en gardant la tête froide

Il est possible d’avoir une vie affective épanouie, sans avoir de relations sexuelles. On peut rencontrer des personnes, prendre le temps de les connaitre avant de s’engager de manière plus sérieuse et durable. Malheureusement, lorsque des relations sexuelles sont directement impliquées, il devient difficile de faire des choix raisonnés. Les relations sexuelles peuvent servir de tampon émotionnel et nous empêcher de prendre du recul sur la situation. Je pense que retarder le moment où l’on a des rapports intimes peut nous aider à sonder le cœur de notre partenaire et peut nous éviter des déceptions.

Je pense avoir beaucoup à gagner en modifiant mon attitude. Il est logique et normal de tenter différentes approches, lorsqu’on se confronte en permanence au même problème…

Alors me voilà… Je suis Marly et je suis abstinente depuis 6 mois. 🙂

Et vous, que pensez-vous de l’abstinence?

2 commentaires sur “5 raisons (non-religieuses) de choisir l’abstinence

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s