Pour toujours dans la friendzone…

Il y a quelques années, je suis partie vivre seule. 
J’étais nouvellement célibataire et j’avais du mal avec toute cette solitude, alors je me suis rapprochée de mon voisin.  On a commencé à se voir de plus en plus souvent, jusqu’à vraiment devenir amis.  

Lorsque je parlais de cette relation amicale autour de moi, j’entendais toujours que l’amitié garçon/fille n’existait pas et que c’était vouée à l’échec. 

Après presqu’un an de camaraderie, il m’a avoué ses sentiments mais j’ai préféré qu’on reste amis.  

Certains diront que je l’ai friendzoné. 

C’est quoi la friendzone ?  

C’est une relation compliquée car très déséquilibrée. C’est une situation sociale où 2 amis n’ont pas les mêmes désirs dans une relation : l’un souhaite développer une relation amoureuse, tandis que l’autre personne veut continuer à entretenir une relation platonique.  

Au début, j’étais plutôt triste car on avait fini par tomber dans cet écueil. Mais après quelques semaines, on a réussi à conserver notre relation amicale intacte.  

Une injonction à l’hétérosexualité 

Comme l’explique Victoria, dans le cœur sur la table, « quand on est petit, on nous apprend très vite qu’il n’y a pas d’amitié mixte. » 
Il n’y a qu’à voir à quel point les gens sont enthousiastes quand ils voient un petit garçon et une petite fille jouer ensemble. Tout le monde dit qu’ils sont amoureux, alors qu’ils sont peut-être juste en train d’apprendre à se connaitre.  

L’amitié garçon/fille, c’est quelque chose qui nous est profondément interdit. On le comprend, on l’assimile et on le pratique en grandissant. On est tout de suite enfermé dans l’amoureux et le romantique.  

C’est très dommage parce que ça nous empêche de créer des liens forts avec des personnes du genre opposé. Ces liens forts sont nécessaires à la création d’un amour platonique.  

Le désir sexuel naît de la différence, tandis que l’amitié se nourrit des similitudes”. Quand on se connait trop bien, comme dans une fratrie, il n’y a pas de désir et aucun mystère n’existe. 

Comme l’explique Sophie Guillou : “La complicité amicale ne laisse pas assez de place à l’altérité pour que le désir survienne”. 

La beauté de l’amitié 

La friendzone n’a pas porté préjudice à notre amitié. Notre amitié s’est renforcée durant cette période car il a réussi à mettre son égo de côté. Non pas dans l’espoir vain que je puisse changer d’avis mais simplement parce que notre relation était assez importante pour être préservée.  

Comme l’explique, La Carologie “Quand quelqu’un te friendzone, ce n’est pas une tare ou une perte. A partir du moment où l’amitié est sincère, ça peut tisser des liens fondamentaux qui peuvent rester du domaine amical ou devenir une relation amoureuse. Mais pour que ça puisse être sain, il faut qu’il y ait une réelle considération et une amitié sincère et bienveillante.” 

C’est dommage de briser une relation parce qu’un ami ne souhaite pas basculer dans une relation romantique.  Avouer ses sentiments ne devrait pas totalement ternir une amitié. Assumer son amour est difficile et met dans une position de vulnérabilité qui n’est pas simple. Mais si les 2 amis sont assez matures et réussissent à franchir ce cap, la relation amicale peut même s’améliorer.

Une relation romantique saine  

Parfois, créer une relation romantique saine est un véritable défi car on ne possède pas beaucoup d’exemples pour comprendre ce à quoi peut ressembler un couple sain.  

Pour Flo, il est plus facile de créer des relation saines et stables dans un contexte amical qu’amoureux. “Parce que les usages et coutumes qui régissent les codes amicaux sont pour moi plus sains. Même si l’intimité nous permet de s’autoriser plus de choses, dans une relation amicale, la liberté et l’indépendance restent primordiaux. On ne considère pas normal d’avoir du pouvoir de décision sur le corps et les actes de l’autre. Les questions de consentement se posent de manière plus claire. Pour autant, il est tout de même possible d’y avoir de la passion et de la fusion. Mais qui va et vient. Et lorsque la fusion disparaît, la relation n’est pas censée prendre fin.”  

La culture populaire représente régulièrement les couples comme un lieu d’amour toxique. “ C’est la zone de l’exclusivité, de la dépendance affective et de l’abus. La zone où la co-dépendance n’est pas seulement acceptée, elle est recherchée, assumée, considérée comme positive, comme une preuve d’amour ou de relation « saine ». L’abnégation y est considérée comme une preuve d’amour ultime.” 

Comme l’explique Michon Neal, dans son article “This is why I love the Friendzone” : la culture romantique permet de cacher les tendances et les comportements abusifs, en les faisant passer pour de l’attachement ou de la passion. 

Préserver ses relations grâce à l’amitié 

La friendzone n’est pas un lieu désagréable. 

C’est un endroit merveilleux où on peut apprendre à se connaitre et laisser la relation évoluer. 
Je pense qu’il est nécessaire, voire indispensable, de s’inspirer de nos relations amicales si on souhaite réussir à préserver nos couples.  

Aujourd’hui, je suis heureuse et amoureuse.  Et ce bonheur est en grande partie due à la relation amicale très forte que j’ai pu construite en amont. Notre relation a évolué tout en douceur : sans pression et sans passion mais avec beaucoup de communication et de discussions. Passer par l’étape amicale a été l’une des meilleures décisions que j’ai prises et j’ai l’impression que ça rend notre amitié et notre amour encore plus sincère et facile. Mais quoi qu’il se passe dans le futur, je n’ai plus jamais envie de quitter la friendzone : ce lieu amical de tous les possibles qui rend nos vies tellement plus agréables et joviales.  

Sources :  

L’amitié garçon/fille est-elle possible?
Le coeur sur la table, podcast : le vélo, la poupée et la boussole

Interview avec Flo Danhomè 

2 commentaires sur “Pour toujours dans la friendzone…

    1. je suis totalement d’accord.
      Si le seul intérêt de cette relation était d’avoir des rapports sexuels, ce n’est pas de l’amitié.
      Le patriarcat est tellement puissant que ça rend certains hommes totalement imperméables à l’entretien de liens amicaux avec d’autres femmes. C’est très dommage et clairement, ça ne nous permet pas de nous en sortir.

      J'aime

Répondre à marlytbn Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s